« Sweet sixteen »

Comme chaque année nous nous retrouvons tous les deux autour d’un bon déjeuner, pas d’enfants (merci les copains pour le kidsitting), une bonne table, toujours la même dans la jolie ville de nos vacances et juste nous deux, dans le calme. Attablés derrière nous, une bande d’amis, des jeunes trentenaires avec un bébé de quelques mois, qui dort durant tout leur déjeuner. Nous sourions en repensant à nos débuts de parents. À notre premier été avec notre Grande et comme tout nous semblait facile avec elle… 
Nous sommes des jeunes mariés d’un an seulement mais des vieux parents déjà.
Nous profitons de ce moment pour nous parler de nos envies, de nos projets pour l’année à venir. C’est ici que nous avions pris la décision il y a deux ans de nous marier!

Aujourd’hui, nous échangeons sur nos envies de voyages, nos idées d’échange d’appartement pour les vacances, de travaux chez nous, 10 ans déjà que nous habitons notre appartement et l’envie de faire évoluer notre cocon, avec pour commencer l’idée de faire du tri pour nous concentrer sur l’essentiel…

Les heures passent, des heures rien qu’à nous, je ne me lasse pas de nous deux, de nos tête à tête qui nous nourrissent tant, de nos 16 ans ensemble.

16 ans, c’est un peu le « Sweet Sixteen » des adolescentes américaines. La célébration de l’entrée dans une nouvelle période de notre vie, comme si notre amour n’était plus tout à fait adolescent mais en chemin vers l’âge adulte. Nous grandissons ensemble. Je ne pense pas que l’on puisse s’aimer plus, mais avec les années on s’aime de mieux en mieux. 

Cette année nous avons eu plus de temps pour nous individuellement, nous sommes chacun mieux dans nos corps, mieux dans nos têtes pleines de jolis projets, cela se ressent dans notre couple aussi. Plus épanouis individuellement, nous nous épanouissons davantage à deux.

16 ans et toujours le plaisir d’avancer ensemble sur le même chemin. 

Comme un joli clin d’œil ce soir, nous participons à la fête du village voisin, toute la bande est là, parents comme enfants, nous savourons les meilleures glaces mangées depuis longtemps; Et sur la piste de danse, le chanteur de 70 ans accompagné par sa musicienne du même âge à l’accordéon chante à tue-tête une chanson de Christophe Maé (si si!) que je connaissais pas « il est où le bonheur, il est où? » … alors je me dis qu’il est là le bonheur, il est là 💗…

Publicités

15 ans #2

Les mots de mon Lulu écrits pour notre cérémonie d’engagement et redécouverts hier avec plaisir  pour notre anniversaire 💗 j’aime le fait que nos deux textes se ressemblent, comme s’ils avaient été écrits ensemble à quatres mains …

Cela fera bientôt 15 ans que nous sommes ensemble mais notre rencontre remonte à quelques années auparavant. D’ailleurs j’aime dire aux gens qui ne connaissent pas notre histoire qu’avant d’être ton amoureux j’étais ton meilleur ami, je ne sais pas si tu le voyais déjà comme ça à l’époque, mais c’est ce que j’aime penser.

J’ai tout de suite aimé la fille énergique que tu es, toujours enjouée, pétillante et pleine de bonne humeur ; avec qui il suffit de passer 2 minutes pour faire le plein d’ondes positives.

Et pourtant tu m’as choisi, moi, Lulu la crevette, le grand maigrichon, ton ami du lycée un peu maladroit dans ses gestes mais surtout dans ses propos.

Nous avons grandi… Nous nous sommes découverts…

J’ai vu en toi une personne intelligente, droite, profondément humaine, essayant de ne jamais faire de mal à qui que ce soit :

« ne jamais avoir un mot plus haut que l’autre » pourrait être ta devise.

Tu es la douceur incarnée, tu sais trouver les mots justes pour réconforter et aider.

Et enfin tu es une vraie patte de lapin et tu amènes la chance à tous ceux qui te côtoyent. 🙂 

Alors forcément vivre à tes côtés m’a appris énormément de choses. Tu m’as appris à aimer les personnes et les choses qui nous entourent, tu m’as appris à vivre avec le sourire et à apprécier l’instant présent. Tu m’as appris à savoir reconnaitre ce qui est important dans notre vie de tous les jours et tu m’as souvent aidé à faire les bons choix. Chaque jour, grâce à toi, je goûte à une vie douce, faite de moments d’insouciance et de légéreté. En résumé, la vie me semble tellement facile ; mais, en fait, je sais que c’est grâce à toi.

Pourtant, toi, si pleine de qualités, on pourrait te croire invincible. Mais je fais parti des rares personnes à connaitre tes doutes et tes petites angoisses face à la vie.

Heureusement je crois que notre couple t’aide à surmonter cela et t’apporte du réconfort. Je sens que tu as besoin de moi et j’aime cette sensation. J’aime t’écouter parler, comprendre ta façon de penser, avoir ton avis. Et quand ça ne va pas j’aime te réconforter et te prendre dans mes bras. On se fait souvent la remarque alors il doit y avoir un peu de vrai : lorsque nous sommes réunis, j’ai l’impression que nous pouvons tout accomplir.

Lorsque nous sommes devenus parents, c’était une évidence que notre couple allait évoluer ; et c’est sûr que ce n’a pas toujours été facile. Et pourtant, j’ai le sentiment que nous avons atteint une forme d’équilibre quasi-parfait et depuis je savoure la vie de famille avec toi et nos filles. Et maintenant, ayant trouvé cet équilibre, nous avons tout le loisir de faire évoluer notre couple de nouveau : je suis tellement heureux que nous puissions nous marier aujourd’hui ! Et comme je sais que tu aimes bien cette phrase et je pense que le moment s’y prête: Aujourd’hui nous vivons le premier jour du reste de notre vie! 

je nous souhaite d’avoir encore une belle et longue vie de couple et de famille. Il nous reste tant de choses à découvrir ensemble et à faire découvrir à nos filles. J’espère que notre vie future gardera ce goût d’insouciance que j’ai tant apprécié durant ces 15 premières années de vie avec toi.

 
 

Notre OUI à la mairie 💗

15 ans

18 août 2016, 15 ans de nous deux aujourd’hui. L’envie de partager ici les mots que j’ai choisi d’écrire pour toi à l’occasion de notre cérémonie d’engagement le 2 juillet 2016.

💗  Happy 15 ans à nous deux 💗

Mon Lulu, 

Nous nous sommes cherchés quelques années avant de nous trouver…

Il nous aura fallu traverser les couloirs du lycée, l’océan atlantique, l’époque du modem 56k avant de tout faire basculer entre nous pendant cet été 2001.

Je me rappelle avec malice de la surprise de Tata Craie, et puis le naturel finalement comme si pour toute la bande, presque encore plus que pour nous, c’était une évidence de nous voir ensemble.
Il me reste de ces premières vacances les photos prises avec deux appareils jetables, la douceur de nos visages juvéniles et nos mains timides qui osent à peine s’enlacer pour ne rien casser de cet amour naissant. 

Je pose un regard joyeux et tendre sur les jeunes adultes que nous étions à l’époque.

Aujourd’hui, 15 années ont passé, nos premières vacances me semblent lointaines et en même temps si proches.

15 ans après, j’ai envie de te dire MERCI,

Merci d’être toi mon Lulu, merci pour ta présence, ta bienveillance, ta douceur, ta patience, ta maladresse, merci pour ton soutien au quotidien dans notre vie de famille, dans mes projets, dans nos projets.

J’aime tout de toi, 

ta manière de ne pas savoir mentir, de développer une petite mou de menton caractéristique qui te grille directement, mais de réussir à la fois à organiser une fête surprise de folie pour mes 25 ans;

tes SMS le matin quand tu déposes les filles à l’école et que tu me debriefes ces petits détails que j’aime.

Ta façon de prendre nos filles sur tes genoux en leur disant que tu les aimes si fort

Ta manière de croire en moi si fort que je me mets à croire aussi

J’aime, ta manière de t’investir, de croire à tout ce que tu entreprends, partout, tout le temps. 

J’aime ton désintérêt profond pour les bijoux et surtout pour les montres, que tu ne portes jamais.

Je crois que ça te ressemble finalement , tu es un peu hors du temps mon Lulu.

Ce temps qui ne semble pas avoir de prise sur toi, mon skateur, éternel adolescent, mais si ancré dans la vie et adulte à la fois.

Le temps glisses sur toi, toi qui ne sembles jamais t’angoisser d’être en retard, de rater un train. Toi qui est si calme, qui ne t’énerves jamais, sauf pour des trucs improbables (« lâcher la chaise ! »), ce qui me fait tellement rire.

Je me dis souvent que tu es très libre mon Lulu, dans ta tête, dans ton corps, dans tes choix.

Je ne t’ai jamais vu paniquer, avoir peur. Et j’avoue que ça m’épate.

Tu me donnes toujours la sensation que tu as confiance en la vie, que tout est simple, et cela me fait tellement de bien de sentir à quel point les choses sont simples avec toi. 

Tu es là, je m’apaise. 

Chaque pièce de notre vie s’écrit de manière fluide, chaque brique se pose de manière stable et solide.

 
Quand je tiens ta main, mon Lulu, j’ai à la fois la sensation de tenir la main de l’homme que j’aime, du père de mes filles, mais aussi de mon frère, mon ame-frère, mon ame-sœur.

Quand je tiens ta main, j’ai la sensation que rien ne peut nous arriver.

Alors devant nos plus proches amis, les témoins de notre amour, de notre construction à deux, j’ai tout simplement envie de te dire que j’y crois fort. A la puissance de nous deux, à la magie qui s’opère parce que nous sommes ensemble, comme une alchimie.

A la beauté de ce que nous créons tous les deux, mais que nous n’aurions jamais pu accomplir tout seul, chacun de notre côté.

Mon espoir, mon rêve pour l’avenir : que nous continuions d’être fort ensemble, de nous appuyer l’un sur l’autre pour mieux avancer, pour mieux nous construire individuellement , à deux et en famille, ensemble tout simplement…

photo

Notre joli mariage

Se marier, est venu pour nous comme une évidence, pour célébrer nos 15 ans d’amour, pour avoir autour de nous les êtres qui comptent le plus dans nos vies… (j’en parlais ici)

Ce n’était pas tant l’idée du mariage, de s’unir, qui nous plaisait mais surtout le bonheur d’être avec ceux que l’on aime durant un moment rien qu’à nous.

Nous avons voulu faire un mariage en deux actes. Un choix un peu particulier mais très assumé finalement, un choix que nous avons fait car il nous ressemble.

Au mariage civil, nous avons pu faire se rencontrer nos filles, nos plus proches familles et témoins, les amis de toujours.

Au mariage entre amis, nous avons fait appel à Laurence, de Kosmic Day, notre officiante de cérémonie, « druidesse », comme nous nous amusons à l’appeler. Elle a symbolisé notre engagement lors d’une sublime cérémonie devant nos plus proches amis, ceux qui nous ont vu grandir en tant qu’amis puis en tant qu’amoureux et parents. Nous voulions un moment entre potes, sans les enfants, sans nos enfants. Un « no kids wedding » comme on l’appelle entre nous. Une bouffée d’air dans notre quotidien de parents parfois intensément prenant.

De notre mariage nous avons tout aimé passionnément. Tout à été parfaitement comme nous l’imaginions et bien au delà… nous aurions juste voulu qu’il dure encore et encore…

J’adore l’idée de s’attacher à ses moments de partage, profiter de chaque seconde de nos proches, de nos amis. Savourer la sincérité de nos échanges.

Aujourd’hui j’y repense avec un bonheur immense en découvrant les magnifiques photos de Seb, notre  vrai ami, « faux témoin », et génial photographe; il a su retranscrire parfaitement l’émotion de tous ces instants, nos instants.

Dans des futurs billets j’aurais sans doute envie de partager les détails des préparatifs, le plaisir de voir naître ma robe avec Maud, la création de nos alliances, les petits cadeaux préparés avec amour et minutie pour nos invités, les surprises de nos amis, de nos témoins … Mais pour l’instant je n’ai pas envie de mettre de mots sur ces sensations heureuses juste le désir de partager ici quelques uns de nos magnifiques clichés de mariage. Partager autour de nous notre bonheur, y repenser quand les temps sont plus difficiles et flotter sur notre nuage de bonheur un peu plus loin encore …

Notre mariage en famille, mariage civil, le samedi 25 Juin 2016:

lulus_mairie_042lulus_mairie_114lulus_mairie_144lulus_mairie_191lulus_mairie_223lulus_mairie_231lulus_mairie_238lulus_mairie_241lulus_mairie_240

Notre mariage entre amis, cérémonie d’engagement, le samedi 2 Juillet 2016:

lulus_001.jpglulus_013lulus_022lulus_039lulus_038lulus_160lulus_162lulus_265

Quelques infos:

Photographies par Sébastien Désarmaux

Ma robe réalisée sur mesure par Maud Benéteau, « Maud Benéteau Cabine »

Nos alliances conçues et réalisées par nous et par « Emme », Emilie Lafare

Notre Officiante de Cérémonie: Laurence, druidesse chez Kosmic Day

Décoration florale: Sophie, notre adorable fleuriste (boutique à Paris « La parenthèse fleurie »)

Décoration du  lieu pour la Cérémonie d’engagement: Mimie de « Cup of Love »

Notre lieu pour le mariage civil: « Le Pavillon du Lac » à Paris 19e.

Notre lieu pour le mariage entre amis: « Le Limodin » à la Houssaye-en-brie (Seine-et-marne)

Paris, Paris, Paris

Nous avons passé notre samedi soir dans un joli endroit: un restaurant atypique, qui nous a emmené en croisière de nuit sur la Seine.
Le genre de restaurant qui me met des étoiles dans les yeux et qui me donne l’impression de redevenir une petite fille…
J’aime Paris, j’adore particulièrement flâner dans ses ruelles, me sentir comme une étrangère qui découvre la ville pour la première fois.
Quand je la regarde, la Tour Eiffel m’impressionne comme au premier jour.
Je ne me lasse jamais de la beauté de notre ville et cette croisière était encore une fois l’occasion de la découvrir sous un autre angle.
J’ai tout adoré de cette soirée en amoureux.
Le plaisir de redécouvrir les monuments parisiens d’une manière vraiment atypique. Une ambiance à la fois décontractée et cosy. Des échanges amusants avec nos voisins de table, venus des 4 coins de la France et du Monde.
Un menu doux et délicieux.
Un équipage à l’écoute et aux petits soins pour nous.
La sensation d’être dans une bulle, tous les deux, durant quelques heures.
Un magnifique moment.
Une soirée magique.
IMG_7202-1.JPG

IMG_7209-1.JPG

IMG_7206.JPG

IMG_7210-0.JPG

Notre envie

On en parlait il y a quelques années et puis l’envie est passée. Notre vie était bien remplie par nos projets de voyages, Bretagne, Australie, Europe, Asie, États-unis… Nous avions l’esprit libre et à la fois bien occupé par notre découverte du monde tous les deux.
Ensuite il y a eu le temps des projets professionnels, on se découvrait jeunes diplômés, plein d’ambition, avec l’envie de se donner à fond.
Puis nous avons eu un premier bébé, Notre Grande; après elle, l’envie est revenue mais pas l’énergie de mettre en œuvre ce beau projet, alors on a eu un deuxième bébé dans la foulée du premier; ce qui en soit constituait déjà un très beau et ambitieux projet: celui de fonder une famille. Je trouve sincèrement qu’en ayant un enfant, nous sommes devenus des parents mais que c’est en donnant naissance à Notre Petite que nous avons réellement fondé une Famille.
Après le temps des bébés est venu le temps de repenser à mon travail, mon « envie d’autre chose » s’est faite sentir rapidement, c’est devenu mon nouveau projet: ma reconversion professionnelle.
Aujourd’hui je me sens bien où je suis, les filles ont grandi, le rythme change, nous commençons à retrouver du temps pour nous; du temps pour repenser à notre projet endormi depuis quelques années: notre projet de Mariage.
Le mariage, ce grand projet officiel et sérieux, un peu fou à la fois. L’envie m’est revenue, bien présente depuis quelques mois, de porter le même nom que mes enfants, le nom de celui que j’aime. Être une Lulu dans le quotidien, dans la vie et aussi à la Mairie.
Cet été nous nous sommes regardés avec Lulu en nous disant que nous fêterions nos 15 ans ensemble en 2016! C’est un peu dingue et génial à la fois de se sentir toujours aussi heureux tous les deux après toutes ces années.
Faire une belle fête, partager notre amour devant nos familles, nos amis, se dire qu’on s’aime, leur dire qu’on les aime. Profitez du moment, être ensemble simplement!
En 2016 on se dit Oui, on se marie!
Je suis heureuse, dans quelques mois je pourrai à la fois serrer dans mes bras, mon ami, mon amoureux, le père de mes filles et Mon Mari 💕

IMG_7098-0.JPG

Les bans sont officiellement publiés!

Happy Happy Happy

Il y a un an j’écrivais ces mots, notre histoire. Hier nous avons « fêté nos 14 ans » et j’ai l’impression de continuer d’écrire notre histoire dans le même livre, d’enrichir chaque année les pages avec de nouvelles jolies choses, je suis toujours un peu « fleur bleue ».
14 ans de nous deux, 14 ans et toujours le plaisir de passer ma main dans ses cheveux bouclés.
J’aime sa douceur, sa sensibilité, sa manière de prendre les choses en main, d’aimer faire ce que je déteste aussi; J’aime le voir répondre aux filles sur des sujets qui me paraissent abstraits et dont je ne connais presque rien; J’aime sentir qu’il me comprend en un regard, que je n’ai pas besoin de dire un mot; J’aime l’entendre respirer quand il s’endort, le voir me laisser partir une semaine sans lui et les filles, sans un jugement mais avec de nombreux encouragements.
J’aime savoir qu’il n’est, comme moi, pas rancunier, qu’on ne se dispute jamais, ou si peu;
J’adore qu’il me suive dans mes projets sportifs un peu fous et que ce soit lui au final qui me motive pour les accomplir! J’adore le voir cuisiner pour nous 4, découper les légumes avec minutie comme un orfèvre taillerait de jolis bijoux. J’aime ce que nous étions il y a 14 ans et ce que nous sommes à la fois restés et devenus. « Des amoureux » comme nous appellent nos filles et des parents, aimants, fatigués, parfois, mais le plus souvent très présents pour Notre Grande et Notre Petite. J’aime voir avec lui « le verre à moitié plein »; J’aime quand on s’évade juste tous les deux, que l’on ne se dit rien pendant de longues minutes, que l’on profite juste du plaisir d’être ensemble, de se regarder, de savoir que l’on est là, l’un pour l’autre, depuis un moment déjà et pour encore de longs moments. 💗 Happy 14 à nous deux mon Lulu💗

IMG_6522.JPG

IMG_6521.JPG

IMG_6518.JPG

Déjeuner en tête à tête aujourd’hui dans un joli restaurant du Lot