Notre cérémonie symbolique avec Kosmic Day

Quand j’ai découvert Kosmic Day et  le travail de Laurence, officiante et créatrice de cérémonies symboliques, par des amis communs. Nous n’avions alors pas encore pour projet de nous marier. Malgré cela, j’avais passé des heures à décortiquer son site internet et son blog.

J’ai tout de suite aimé ce qui se dégageait du site, des mots qu’elle avait écrits sur son travail auprès des couples. La lire a fait grandir en moi l’envie de vivre un joli moment de partage comme ceux qu’elles proposaient!

Il y a un peu plus d’un an, nous démarrions les préparatifs de mariage. Nous étions de plus en plus clair sur le fait que nous voulions un mariage en plusieurs actes, pas pour cloisonner les personnes de nos vies dans différents moments  mais pour  profiter pleinement d’eux le jour J. En étant moins nombreux, en étant plus proche de chacun.

Pour le petit mariage entre amis, j’avais envie de vivre une cérémonie symbolique pour  « donner du sens aux grands passages de la vie. » comme le dit joliment Laurence.

Je l’ai contactée et nous avons décidé de nous rencontrer un soir, avant une soirée prévue chez nos amis communs. Nous avions une heure devant nous pour parler un peu, parler de notre projet de mariage un peu « atypique », sans famille, ni enfants. Le futur marié était un peu circonspect. Ce soir là, tous les restaurants étaient fermés aux alentours, et nous nous sommes retrouvés dans le seul petit restaurant chinois qui a bien voulu nous accueillir tant nous étions trempés par une pluie soudaine de septembre! En quelques minutes, le courant est passé entre nous. Laurence nous a parlé de son métier, nous avons commencé à parler de nous, de nos envies pour notre cérémonie. Laurence a tout compris, tout de suite, elle a mis les bons mots sur nos sentiments. Le marié était sous le charme, la mariée déjà conquise… et nous étions lancés dans l’aventure avec Kosmic Day!

Kosmic Day c’est vraiment plus qu’une jolie société, Kosmic Day c’est donc Laurence, une belle personne, notre druidesse (comme nous nous amusons aujourd’hui à l’appeler), une rencontre comme nous en ferons sans doute peu dans nos vies.

Durant toute cette année, nos nombreux rendez-vous de préparation avec Laurence ont été comme des temps suspendus. À chaque rencontre, nous avions plusieurs heures devant nous, en dehors de nos vies bien prenantes (entre travail et enfants). Nous avons pris un plaisir immense à retrouver Laurence à chaque fois. Nous savions que ces moments seraient des parenthèses, où nous pourrions parler de nous deux et rien que de nous deux,  de notre histoire, de comment notre couple s’est construit au fil des ans.

Laurence a toujours été très à l’écoute, intégrant et reformulant nos mots avec justesse. Nous avons ri, nous avons pleuré, nous avons savouré ces moments. Ils ont été l’occasion pour nous de retracer le chemin parcouru durant ses 15 années ensemble. Nous avons posé un regard joyeux sur les jeunes adultes que nous étions à 20 ans, et les adultes que nous sommes aujourd’hui à presque 35 ! Nous avons pensé aux années à venir, à ce que nous souhaitions construire encore. C’est une démarche qui nous a remplis d’énergie positive…

Lors de nos nombreux et riches échanges, En plaisantant on s’est dit avec Laurence qu’elle était aux futurs mariés, ce que la doula est aux futurs parents, un guide, un phare parmi les multiples intervenants ou prestataires, dans un environnement parfois plein de brouillards et de stress dans l’attente du jour J. Elle nous a permis de nous questionner, de regarder en arrière sur le chemin parcouru, d’avancer, d’envisager le bonheur à venir.

Voilà, c’est ça, Laurence c’est un peu la Doula de l’amour 💗

Et notre cérémonie, elle était comment ?

Le résultat a été bien au delà de nos attentes. Notre cérémonie était juste, unique, très libre, pleine d’émotions. Nous avons adoré le fait que Laurence n’essaie pas de calquer des choses existantes sur nous. Elle a construit la cérémonie parfaite pour nous, celle qui nous ressemblait complètement. Nous avons le sentiment profond que Laurence nous a compris, nous deux individuellement, notre couple, nos envies…

Après la cérémonie, l’émotion était très très présente, nos amis ont participé avec beaucoup d’enthousiasme et de douceur. Je crois que nous n’avons jamais ressenti autant d’amour autour de nous. c’était magique! Nous avons vécu une bulle de bonheur! Pour nous le moment le plus magique a été de demander à nos invités de prendre la parole librement durant la cérémonie. ils ont joué le jeu à fond, tout le monde a partagé un mot, une anecdote sur notre couple, avec beaucoup de légèreté mais de profondeur également. Nous ne pensions pas recevoir autant d’amour en quelques minutes…c’était très fort en émotion pour nous et pour tous les invités.

Dès la fin de la cérémonie, nous nous sommes dits que nous aurions envie dans quelques années de faire de nouveau ce bout de chemin avec Laurence de Kosmic Day… « Tiens si on se donnait rendez-vous dans dix ans… » pour notre prochaine cérémonie symbolique 💗

lulus_013lulus_031lulus_048

« On est fait pour s’entendre »

Fin août, la programmatrice de l’émission de radio « on est fait pour s’entendre » sur RTL me contactait via le blog pour que je vienne témoigner dans l’émission.

J’avoue, je n’écoute jamais la radio donc je ne connaissais pas l’émission mais j’ai eu envie de participer pour partager mon expérience de « reconversion professionnelle » comme je le fais souvent sur le blog et surtout vivre une nouvelle expérience rigolote à la radio!

L’émission intitulée « reprendre ses études, une bonne idée? » a eu lieu aujourd’hui. J’ai passé un moment très convivial avec l’équipe de l’émission et les deux experts invités.

C’était vraiment une belle expérience même si je pense qu’il aurait fallu bien plus de temps pour creuser davantage le sujet 😉

L’émission est à voir et à écouter sur le site d’RTL (ici).

La brocante de rentrée

Dimanche je devais courir la parisienne mais m’étant blessée en courant, j’hésitais à suivre le conseil de mon médecin, participer, ne pas participer. Dilemme. Le mail d’un ami du gang des poussettes nous invitant à participer à la brocante annuelle devant chez lui a fini de me décider . Il n’en fallait pas plus pour me convaincre d’abandonner la course !

J’ai passé une bonne demi- journée à trier la chambre des filles. En rentrant de vacances nous avons trouvé l’appartement bien petit et surtout bien trop rempli!

J’avais peur que les filles soient réticentes à m’aider à faire le tri, finalement après leur avoir dit qu’en vendant certains jouets elles pourraient s’offrir de nouvelles choses comme des « tours de parc à dos de poney « par exemple, elles étaient prêtes à tout céder dans leur chambre!

Beaucoup de jouets et de vêtements dans nos sacs de choses à vendre.

Le jour J, Les filles ont passé la matinée avec leur mamie pendant que nous jouions à la marchande.

À 7:30 nous étions déjà dans la rue pour installer nos vieilleries.

Un café, des pains au chocolat, des rires partagés. La journée commençait vraiment bien et l’ambiance festive s’est poursuivie jusqu’au soir. On s’est installés, on a marchandé, vendu, troqué, on a siroté du rosé pour les uns, des grenadines pour les autres, on a grignoté des saucisses au barbec´, on a ri beaucoup, on a observé les enfants en profiter autant que nous, on s’est racontés nos étés, nos projets aussi, on a joué de la musique, on a profité du soleil, on a vendu une partie des choses qui nous ont permis de construire de jolis souvenirs ces dernières années. . En les vendant on en a construit de nouveaux et on s’est dit qu’il en restait tant à construire encore…

À la fin de la journée on était tous crevés, les enfants prêts à se coucher, mais on était aussi remplis de toute cette chaleur partagée, de ces moments et mots échangés.

Finalement on s’en fichait bien de savoir combien on avait gagné mais on s’est tellement amusés que c’est sur en 2017, on sera là de nouveau pour vivre notre nouveau rituel de rentrée « la brocante du gang des poussettes »


 Grand merci à Amandine et Fred pour l’organisation de cette joyeuse journée 💗

L’histoire de ma robe

Quand j’ai pensé à la réalisation de ma robe de mariée, j’ai eu envie de reprendre contact avec Maud Benéteau. J’avais rencontré Maud un peu par hasard (même si je ne crois pas vraiment au hasard) dans un petit café de créateurs de mon quartier quelques années auparavant. J’ai pensé à son esprit créatif, à la fois sobre et original, à la passion qu’elle a de son métier, à son exigence aussi du travail bien fait.

Je l’ai appelée en me disant que peut être nous pourrions avancer ensemble. De jolies retrouvailles autour d’une grenadine un soir de semaine et nous étions parties dans l’aventure de la création de ma robe.

J’avais des envies assez précises, des craintes aussi, que Maud a balayées.

J’avais des modèles de robe en tête, et cela collait plutôt bien avec ma morphologie d’après Maud.

J’avais un peu peur de partir de zéro et j’ai donc été faire un essayage avec mon amie Amélie de « because I’m little » qui est créatrice et qui a donc été de très bon conseil. Nous avons passé un joli moment toutes les deux dont je me souviendrai longtemps, entre fou rire et émotion.

J’ai essayé le style de robe que j’avais imaginé et dont nous avions parlé avec Maud et elle m’allait presque comme un gant.

Avec cette base et mes envies bien en tête, Maud a pu me faire trois propositions. Une d’elle était juste mon rêve de robe, j’étais hyper émue de la découvrir en croquis.

Maud à beaucoup travaillé de son côté et nous avons fait les premiers essayages de toile au mois de mars (M-4). La toile ressemble un peu à du lin; C’est comme un patron grandeur nature, dans lequel nous avons pu couper directement sur moi, pour rendre la robe plus courte ou alors pour ajuster la forme de certaine découpe.

Ce travail précis, d’orfèvre, m’a passionnée.

Chaque essayage était une nouvelle découverte. Une folle excitation.  Je me suis laissée guider quand Maud m’a proposé des choses qui me questionnaient. À chaque étape ces propositions se révélaient être parfaites pour moi. Le choix des matières, du bustier en forme cœur, le petit gilet en dentelle qui n’était pas prévu mais qu’elle m’a proposé avec justesse et la petite touche finale, le nœud dans le bas du dos qui est une des choses que je préfère dans notre robe.

La veille du mariage civil, j’ai enfilé ma robe de mariée pour le tout dernier essayage.

J’ai senti que cette robe était parfaite pour moi.

Je suis émue et touchée de voir à quel point Maud a passé du temps a confectionner ma robe, notre robe.

La robe dont je rêvais…

Cette robe me ressemble tellement que j’ai l’impression de l’avoir dessinée moi-même, c’est tout le talent de Maud 💗 Merci!

Quelques jours avant le mariage, Maud s’est piquée en faisant une petit retouche sur ma robe et m’a dit « Si la couturière se pique en confectionnant la robe de la mariée et qu’une goutte de sang reste sur le vêtement, cela signifie le bonheur éternel pour le couple… » J’y crois fort 💗

Ma rentrée 

Ça y’est c’est fait. La rentrée est passée. Ma grande en CP, Ma Petite chez les Moyens. 
J’ai aimé leur rentrée. Voir comme elles sont belles quand elles sont enthousiastes. Leurs visages qui s’éclairent quand elles me racontent leur classe, leurs maître et maîtresse, les lieux, la cantine, les copines, le travail, les jeux, la cour …je les sens heureuses et sereines. Cela me fait tellement de bien de voir que tout est facile pour elle en ce début d’année. 

Moi, À 34 ans je suis de celles qui sourient le jour de la rentrée avec leur nouvelle jolie tenue et leurs stylos flambants neufs mais qui pleurent le lendemain parce qu’elles se rendent compte que c’était finalement juste le premier jour d’une longue (très longue!) série de journées d’école… 
Voilà, J’aime le jour de la rentrée mais je n’aime pas la rentrée.
J’ai toujours cette petite boule au creux du cœur. Celle qui dit qu’il va falloir attendre une année pour sentir ce grand sentiment de liberté, d’espace, de simplicité. Le sentiment des « grandes vacances ».
Au fil des ans, je me dis toujours que la boule devrait s’atténuer, que je devrais pouvoir la dompter mais c’est plus fort que moi. 
Alors j’inspire plusieurs fois bien profondément et je regarde le beau tout autour de moi en oubliant le reste, je pense à la brocante de dimanche prochain avec le gang des poussettes, à mon cours de danse qui a repris hier soir, à mon amoureux qui cuisine les beaux légumes de l’amap à 22 heures dans notre jolie cuisine, au bonheur des filles de découvrir le film Mary Poppins pour la première fois, au plaisir de les voir retrouver leur Mamie du Sud venue les chercher à la sortie de l’école, au ballet de Benjamin Millepied que je vais découvrir dans quelques jours, au resto entre sœurs (et avec Mojito), à notre cousinade de mariage qui a lieu la semaine prochaine (mariage, jamais 2 sans 3!)… Voilà je pense au beau, au doux. 

Je lisais hier matin les résolutions de rentrée de Marjoliemaman et je crois qu’elles m’ont fait du bien.

Plus exactement, elles m’ont fait réfléchir à ce qui me ferait du bien. Alors voilà, hop, 3 objectifs pour la rentrée 2016! 

1/ faire le vide dans notre maison. 

J’ai démarré le weekend dernier en commençant par la chambre des filles. Résultat: un sac à recycler, 3 sacs de choses à donner et 4 grands sacs de jouets et objets en tous genres que nous pourrons facilement brocanter le weekend prochain. (J’adore jouer à la marchande!)

Prochain objectif, faire le vide dans notre chambre puis dans le salon. 
2/ me remettre au sport 💗

Depuis deux semaines, je ne peux plus courir pour cause de douleur au tibia encore inexpliquée et cela pèse sur mon moral! J’ai besoin de reprendre une activité pour trouver mon équilibre! J’envisage, en complément de mes deux heures de barre au sol hebdomadaires, d’aller à la Piscine ou de reprendre le Top body challenge …

3/ avancer dans ma réflexion d’évolution professionnelle.

J’ai envie de prendre le temps de réfléchir à mon projet de formation à l’institut des Doulas de France, au statut que je souhaite avoir ensuite pour exercer en tant que Doula…

Je veux aussi profiter à fond des formations que j’ai prévues de suivre cette année. Je suis notamment très impatiente à l’idée de suivre ma formation d’hypnose périnatale cet automne! 

Je crois que chaque rentrée me fait ressentir de manière plus importante le temps qui passe, la nécessité d’aller à l’essentiel, de faire le tri dans ma vie et de faire des choix, mes bons choix. Allez, j’y vais…

   
    
 

1/ les girls font leur rentrée

2/ notre rituel de rentrée, le sandwich cœur au chocolat

3/ soirée resto et Mojito entre sœurs

4/ LA dance project : J-9

notre apéro de rentrée 

La rentrée est passée, mais j’ai envie que l’été dure, de prolonger un peu plus encore la liberté des vacances, les soirées qui s’étirent en longueur autour d’un apéro et des discussions sans fin.

Cet été nous avons redécouvert les rillettes de notre amie d’enfance. Une recette toute simple mais que nous aimons beaucoup. Chez nous, les petits comme les grands l’adorent! Nous réalisons cette recette régulièrement depuis notre retour à Paris pour nous sentir encore en vacances, juste un peu encore …

Ingrédients:

– une boîte de rillettes de thon (à l’huile ou nature)

– une boîte de fromage frais type St Moret

– le jus d’un demi citron

– un bouquet de ciboulette ciselée

– un peu de crème fraîche épaisse (c’est mon ajout personnel, ça rend la texture des rillettes plus onctueuse)

Réalisation:

On émiette le thon, on y ajoute le fromage, on écrase le tout à la fourchette.

On ajoute ensuite le jus de citron, la crème fraîche et on termine par la ciboulette ciselée.

On place les rillettes au frigo une heure avant de servir!

Pour les grands, on en fait des petites tartines sur du pain de campagne; pour les petits, pas besoin de pain, nos filles adorent dévorer ces rillettes à la cuillère!

Le retour

Aujourd’hui, nous avions envie de savourer notre dernier jour de vacances, une jolie journée chaude et ensoleillée avec un petit vent. Nous étions coupés du monde pour encore quelques heures dans cette campagne où nos seuls voisins étaient les biches de la forêt et les sangliers du bois.
Nous avons pris le petit déjeuner sur la grand table au bord de la piscine.

J’avais préparé des miam-o-fruits pour nous pendant que Lulu était parti courir de bonne heure.

Pendant ce temps, Ma Grande a lu à haute voix dans le canapé le livre de la « belle et la bête » que son Papi Short lui avait acheté dans une brocante cet été.

J’ai pris plaisir à laver et à faire sécher nos draps, étendre sur le grand fil, revenir seulement une heure plus tard et voir que tout est déjà sec.

Après une balade à pied, nous avons rejoint le pré en contrebas de la maison où nous avons fait nos adieux aux deux poneys que nous avions décidé de baptiser « blanchette » et « stewball ». nous les avions grassement nourris de carottes toute la semaine!

En remontant vers la maison, les filles se sont amusées à marcher sur leur ombre, elles ont ri , beaucoup, puis nous avons déjeuné sur la terrasse avant un dernier plongeon dans la piscine.

J’ai serré fort ma petite dans mes bras au bord de la piscine en sentant les derniers rayons de soleil nous chauffer la peau.

Ma grande a de nouveau nagé quelques brasses sans ses brassards, comme elle le fait depuis quelques jours. Un moment rien qu’à nous deux où j’ai senti à quel point mes encouragements avaient de l’importance. J’ai savouré ce dernier tête à tête.

En sortant de l’eau Ma Grande m’a serrée fort dans ses bras en me disant « tu sais Maman, je t’aimerai toute ma vie ».

J’avais envie que le temps se suspende un peu plus, que nos vacances ne s’arrêtent pas…

Mais nous avons bouclé les valises, Lulu s’est chargé du Tetris pour tout caser dans notre mini-voiture et voilà, nous étions prêts.

À 17:30, Nous avons refermé la porte de notre parenthèse estivale.

4 semaines de vacances.

Je suis heureuse de ce long break.

Un peu nostalgique aussi, les départs, se séparer, repartir vers quelque chose de nouveau, c’est toujours un peu difficile pour moi…

C’est un peu écrit en vrac. c’est un peu le bazar dans ma tête sans doute:

Plus tout à fait en vacances,

Pas tout à fait à Paris.

J’ai la douce sensation que demain démarre une nouvelle année …

 

P1490656P1490255