La claque (suite et fin)

J’ai plié ma tenue, rangé toutes mes affaires dans mon sac; En refermant la porte de mon casier dans le vestiaire, j’ai eu l’impression de tourner la page d’une drôle d’aventure. Aujourd’hui, c’est l’heure du bilan, quatre semaines se sont écoulées depuis le début de mon stage en pédiatrie. Passée une première semaine très difficile, comme je le racontais ici, et une fois la visite de ma formatrice pour ma « mise en situation professionnelle » du module 3 validée (avec les encouragements de mon Lulu, cf photo!), j’ai pu me détendre un peu. J’ai choisi de me remplir de chaque journée, en tentant comme me le suggérait Steph dans son commentaire de « ne pas être dans le jugement et d’apporter mon morceau d’humanité ».
Je pensais ne pas avoir ma place dans ce service, ne pas être faite pour vivre tout cela… Au contraire aujourd’hui je suis contente de m’être accrochée.
J’ai eu le sentiment d’accomplir une mission durant ce stage. Chaque jour passé auprès des petits malades et de leurs familles m’a énormément appris: le soutien apporté à des parents dans la détresse de voir leurs bébés souffrir, le temps pris pour leur expliquer les soins avec des mots simples, loin du vocabulaire médical; Les gestes doux auprès des enfants quand souvent on ne prend plus le temps de se dire, « que ressent-il? ».
J’ai senti des professionnels blessés par le manque de reconnaissance de leur hiérarchie, des parents souvent paumés, parfois agressifs, une forme d’incompréhension qui naît de tout cela et un travail d’équipe qui a du mal à se faire. J’ai senti comme les professionnels auraient besoin d’être plus écoutés et aussi davantage formés pour savoir mieux communiquer entre eux et avec les familles.
Et moi dans tout ça, je me suis sentie, parfois perdue, parfois mal à l’aise mais le plus souvent heureuse d’être là, pour aider, pour apporter mon soutien, pour être utile. Finalement, c’est surtout pour ça que j’ai choisi de changer de métier, me sentir utile. Après ce stage, mon choix prend encore plus de sens.
Je me souviendrai longtemps du regard d’une maman me disant « vous êtes un rayon de soleil », cela m’a profondément touchée.
Lundi s’ouvre une nouvelle page avec le début mon stage en PMI, encore une nouvelle aventure humaine…

20141005-012209.jpg

Publicités

4 réflexions sur “La claque (suite et fin)

  1. Bonjour. Pardon de passer par la case commentaire pour vous joindre.Je suis journaliste pour l’émission Les Dossiers de TEVA, présentée par Marielle Fournier. Je souhaitais vous poser quelques questions sur la CALM (cf post maison de naissance). J’espère que vous pourrez m’appeler au 01 41 92 26 69 ou me donner vos coordonnées par mail grishild.strauss@m6.fr; cet entretien ne vous engage à rien, j’aimerais juste en savoir plus sur votre expérience en maison de naissance car nous préparons une émisison sur le sujet. Merci par avance. Grishild

  2. Bonjour ! super blog , bravo pour le concours , la reconversion, vos stages. Je souhaiterais passer ce concours également sur Paris / RP, serait-il possible de discuter par email du choix des écoles ? Vous évoquiez avoir pris bcp de renseignements et les avoir choisies avec soin…
    grand merci d’avance et belle continuation !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s