De retour…

Je n’écris plus ici aussi régulièrement qu’avant et pourtant j’ai mille choses dans la tête.

Des choses que j’ai souvent envie d’exprimer mais que je ne sais pas comment coucher sur le papier. Je crois que je me censure un peu, par peur de trop écrire, de mal dire les choses.

J’ai passé une bonne partie du début de l’automne à me faire des noeuds au cerveau, des petits et des grands. J’étais en plein questionnement.

Bizarrement, je compare souvent ma tête à une petite commode transparente dans laquelle seraient rangées plein de pelotes de laine multicolores, souvent emmêlées. J’aime quand je les visualise bien rangées, quand j’ai réussi à les détricoter, les démêler pour qu’elles soient bien à leur place, chacune dans leur propre compartiment.

Vues de loin, une fois rangées, elles forment une jolie commode emplie de couleurs, comme un arc-en-ciel. Cette vision, qui doit sembler étrange de l’extérieur, me fait du bien, me rassure.

Ces dernières semaines j’avais l’impression d’être dans un grand brouillard, que ma commode n’était pas en ordre. Tout cela me faisait un peu peur et m’empêchait d’avancer dans mes projets professionnels, dans mes projets de vie. Je crois que j’avais peur de vivre des choses nouvelles, de ne pas être à ma place, de ne pas faire les bons choix. Tous mes doutes qui refaisaient tout à coup surface…

Et puis il y a eu un petit déclic, des personnes rencontrées, des mots échangés qui m’ont touchée.  

Un ami proche m’a proposé un soir où je lui faisais part de mes peurs de les transformer en envie plutôt que de continuer à les subir … « transformer mes peurs en envies »… vaste programme mais qui me plait bien je crois…

Une autre personne m’a dit que chaque nouvel événement dans ma vie pouvait être vécu comme une expérience… que la notion d’échec, la peur de rater, n’avait pas lieu d’exister à partir du moment où on imagine juste « vivre des expériences » et s’enrichir grâce à elles quelque soit leur résultat.  

Voilà, tout cela ne me parle peut-être qu’à moi mais, même si aujourd’hui j’ai toujours la trouille (On ne change pas tout en quelques semaines!) j’ai la sensation de faire mon chemin… je me dis qu’à travers mes nouvelles expériences professionnelles à venir je vais pouvoir m’enrichir, me connaître davantage, repérer si je suis bienlà où je dois être. Sans essayer, je ne peux pas savoir… alors j’y vais en me faisant un peu violence dans un premier temps. Mais en apprenant chaque jour un peu plus sur moi…

Publicités

4 réflexions sur “De retour…

  1. continue à écrire
    tu le fais bien
    j’aime l’image des tiroirs avec les pelotes de couleur le fil c’est la continuité mais aussi la création et l’originalité
    bisous
    maman

  2. Tout à fait d’accord avec Claudine !!
    Cette nouvelle expérience te rapproche de toi, de ta place et de ton moteur de vie ! Bravo pour tes choix difficiles et assumés !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s