Le running et moi #2

Je cours depuis 6 mois environ, moi qui ai toujours détesté courir, qui crachais mes poumons en cours de sport au lycée! Je me mets vraiment à aimer le running, j’adore la sensation de liberté que la course me procure.
Malheureusement, après plusieurs courses de 10 km j’ai commencé a avoir mal au genou puis à la hanche… J’étais triste de ne pas pouvoir courir sans douleur et un peu inquiète à l’idée que « la course à pied ne soit pas un sport fait pour moi » comme me l’avait dit un ostéopathe rencontré il y a quelques temps, rapport à mon poids (pas tout à fait « plume »).
Je consulte mon médecin traitant, qui me prescrit une radiographie du bassin pour contrôle. Elle ne trouve rien de particulier sur ma radio mais me suggère d’aller voir un podologue car il s’agit sans doute « d’un problème de position »; elle parle de port de semelles qui pourrait me soulager…
Un ami de Lulu, marathonien, me conseille un podologue qu’il a trouvé vraiment efficace dans son approche. Je suis un peu sceptique, mais je prends rendez-vous car je ne peux plus du tout courir tant j’ai mal!
Je rends donc visite à ce podologue, qui en quelques minutes analyse ma manière de marcher; Il observe mes chaussures de ville et mes baskets de running, regarde en détail ma radiographie et me fait monter sur un tapis analysant ma position et mes appuis au niveau des pieds.
Le verdict tombe: basket de running pas adaptées (même si très jolies!) et il me diagnostique une jambe plus courte que l’autre, ce qui semble assez fréquent en fait…
Depuis trois semaines je porte des semelles dans mes chaussures de ville et j’ai fait l’acquisition d’une paire d‘Asics Nimbus 17 (une folie mais ce sont de vrais chaussons!). J’ai été très bien conseillée par l’équipe de Team Outdoor (Paris 12e).
En courant de nouveau après un mois d’arrêt j’ai eu l’impression de redémarrer à zéro, d’avoir les poumons en feu dès mon début de course… Mais dès le 2ème run je retrouvais mon énergie! J’ai toujours du mal au démarrage, les premières 20 minutes sont difficiles, je me dis « mais qu’est ce que je fais là!!! » mais une fois passée cette étape je me sens pousser des ailes, je suis pleine d’énergie! Alors même que l’idée de courir me paraissait impossible il y a quelques mois, je sens aujourd’hui que cela m’apporte un équilibre et un bien-être dans la tête autant que dans le corps.
J’ai la sensation également que j’ai besoin d’objectifs pour avancer et surtout pour me motiver à courir régulièrement, je me suis donc inscrite au semi-marathon de Paris au printemps 2016! Pas d’objectifs de temps mais juste l’envie d’aller au bout…

IMG_7186.JPG

Super choix chez Team Outdoor

Publicités

2 réflexions sur “Le running et moi #2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s