Atelier Faber & Mazlish

jeudi dernier, jeudi pluvieux, c’était la JSE du mois de Novembre, une JSE un peu particulière parce qu’elle était certe sans NOS enfants mais pas du tout sans enfants. Lulu et moi avions rendez-vous ensemble pour un atelier que nous attendions depuis plusieurs semaines. Début Octobre l’animatrice de La Leche League du groupe de mères auquel je participe tous les mois m’a proposé d’organiser un groupe de parole « Faber & Mazlish »; Je ne savais pas du tout de quoi il s’agissait alors elle m’a expliqué en quelques mots l’idée: un atelier où se retrouvent des parents de jeunes enfants pour échanger sur la « méthode » d’éducation non violente et positive mise en place par les mères Adele Faber et Elaine Mazlish (méthode elle-même basée sur les travaux du psychologue Haim Ginott).
En quelques termes, voici les objectifs de l’approche des deux auteurs, tels que décrits sur la quatrième de couverture de leur livre « Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent » :

– Accueillir les sentiments négatifs (frustration, déception, colère, etc.) de l’enfant;
– Exprimer votre colère sans blesser;
– Susciter le désir de coopérer chez l’enfant;
– Mettre des limites fermes tout en maintenant un climat d’ouverture;
– Utiliser des alternatives à la punition;
– Résoudre les conflits familiaux dans une atmosphère de calme.

J’ai été hyper emballée et ai vraiment eu envie de m’investir dans cet atelier. J’ai été chargée de la logistique de l’atelier: annonce pour trouver des participants, inscriptions, achats des guides et livres pour suivre l’atelier… Une mission assez proche de mon ancien boulot finalement donc c’était chouette pour moi qui aime bien organiser les choses!

Jeudi était donc notre premier atelier d’une série de sept. J’étais hyper contente que Lulu puisse se libérer pour y participer avec moi parce que je sais que le sujet lui tient à cœur autant qu’à moi. Nous avons toujours été sur la même longueur d’ondes pour l’éducation des filles, notamment sur la question de l’autorité … Malheureusement, les bons principes ont la vie dure quand on est fatigués, un peu dépassés et que l’on perd patience face au comportement de notre Grande. Depuis 10 jours, c’est la guerre à la maison et mercredi j’ai donné deux fessées qui n’ont eu d’autre succès que de voir ma Grande me dire « tu es méchante Maman » puis dans la foulée « moi je vais taper ma sœur alors! »… J’ai eu le sentiment d’avoir tout raté, de ne pas savoir comment faire face, je me sentais vraiment mal et j’attendais beaucoup de notre premier atelier Faber & Mazlish. Nous étions donc 12 adultes pour l’atelier, principalement des mamans de 25 à 40 ans environ; Chacune a démarré la séance en exprimant pourquoi elle était là, on se reconnaissait tous dans les propos des autres, c’était déjà très riche. Puis, est venu le temps des lectures et des exercices en se référant aux livres et au guide du participant de l’atelier écrits par les deux auteurs, le tout guidé par notre animatrice Leche League qui animait le débat grâce à son expérience de maman déjà familière de la méthode (et un guide d’animation détaillé fourni par les auteurs!)
Le premier thème était celui des émotions, plus précisément « comment accueillir et respecter les émotions de notre enfant ». Au fil des discussions, avec Lulu nous avons pris conscience que nous n’étions pas toujours assez dans l’écoute attentive, que j’avais tendance à trop parler à défaut d’écouter Ma grande. Lulu était content de « cette parenthèse de réflexion vraiment riche ». En rentrant ce soir là, nous avons pris le temps d’écouter notre fille, Ma Grande nous a raconté beaucoup de choses, a exprimé beaucoup de sentiments qu’elle ressentait par rapport à ses copains de l’école et qu’elle n’avait jamais partagé avec nous auparavant…
Après quelques jours et la lecture des premiers chapitres des deux livres (voir ci-dessous la bibliographie) pour le prochain atelier (oui oui on a des devoirs à faire d’une semaine sur l’autre!), j’ai toujours la sensation que j’ai énormément à apprendre de cette méthode, que c’est vraiment dans ce sens que j’ai envie d’aller pour élever nos enfants… mais je suis également un peu effrayée, j’ai envie de changer mes habitudes pour entrer à fond dans la méthode et en même temps la tâche me semble être une montagne car je me sens encore démunie face aux crises à répétition de Ma Grande. Je me rends compte que le chemin est long pour « désapprendre » la méthode d’éducation traditionnelle. Ce qui me rassure, c’est que ce sentiment est bien décrit par les auteurs, qui l’ont aussi vécu quand elles ont découvert les travaux du psychologue Haim Ginott (page 36-37 du livre « parents épanouis, enfants épanouis). Donc je garde le cap et surtout l’envie d’élever nos enfants autrement.
J’essaierais de faire un point dans quelques semaines après avoir avancé dans ma connaissance de la méthode Faber & Mazlish!
Petite bibliographie (Les livres sont vraiment très faciles à lire, je les conseille même sans participer obligatoirement à un atelier dans un premier temps!):
La première phrase du livre m’a tout de suite parlée: « J’étais une mère merveilleuse avant d’avoir des enfants. J’étais experte à trouver la cause des problèmes que tous les parents pouvaient avoir avec leurs rejetons. Puis j’ai eu trois enfants, bien à moi ».
« Parents épanouis, enfants épanouis », Adele Faber et Elaine Mazlish, Éditions Relations Plus
photo
Publicités

7 réflexions sur “Atelier Faber & Mazlish

  1. Pingback: Bribes de Ma Petite et de Ma Grande | Le blog des Lulus

    • ravie Nanou que nos réflexions de parents puissent vous guider également 😉 … j’avoue que c’est un « work in progress » avec des moments vraiment pas faciles, mais la philosophie d’une éducation positive et bienveillante me semble vraiment être LA bonne piste éducative!

      • oui pas toujours facile de rester zen avec une journée de boulot dans les pattes par exemple ! pas facile non plus de gérer comédies, frustrations… j’espère que cette lecture va m’en apprendre plus. Sinon j’m bcp votre concept de journée sans enfants. vous arrivez à faire ça tous les mois? moi j’aimerais faire une soirée sans enfants une fois par mois, mais on en est loin, on se laisse vite prendre par le quotidien et le temps passe et rien ne se passe… bonne soirée !

      • exactement, pas facile de ne pas se laisser déborder par le quotidien, la vie de parents est vraiment très très prenante… nous avons instauré les journées sans enfants en septembre et pour l’instant on s’y tient! Une soirée par mois c’est super aussi et ça fait tellement de bien de se retrouver à deux même juste pour quelques heures 😉

  2. Quelques mois plus tard. J’ai trouvé un lieu pour faire les ateliers Faber & Mazlish (début en septembre pour 7 séances). Je voulais avoir ton point de vue après les avoir fait? Arrivez-tu à mettre en pratique ? Connais tu la revue « l’école des parents » ?? Merci

    • pour moi c’était une sublime expérience, cela a changé beaucoup de choses dans mon regard sur les filles, sur l’accueil de leurs émotions, des miennes, celles de leur Papa… bien sûr, ça ne change pas tout, il y a des jours où j’ai beau « connaître la théorie », je suis trop fatiguée et je perds patience… mais c’est une super base « d’outils » pour réfléchir au mode d’éducation que l’on souhaite pour nos enfants, cela change aide aussi pour la communication en général, pas seulement avec les enfants… et surtout j’ai fait de très belles rencontres lors de cette session d’ateliers, partager avec des parents qui vivent les mêmes choses, se sentir moins « extra-terrestres », se dire que beaucoup vivent les mêmes choses chez eux, c’est rassurant… bref une belle expérience pour moi, et ma famille! J’espère qu’il en sera de même pour toi! à bientôt! … je ne connais pas la revue dont tu parles, je vais me renseigner 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s