Gommettes party

Deuxième semaine de stage, avec l’accord de ma référente, l’auxiliaire de puériculture sous la responsabilité de qui je travaille, je mets en place ma première activité avec le groupe des grands (les 2-3 ans) de la garderie.
J’ai choisi de mettre en place une activité créative: les gommettes.
C’est une drôle de sensation car j’ai 10000 fois fait des gommettes avec Ma Grande mais là c’est différent car je le fais de manière professionnelle.
J’ai choisi les gommettes, car le groupe des grands me semble apte à réaliser cette activité.
L’idéal quand on propose ce type de jeux c’est que les enfants puissent décoller eux même les gommettes et ensuite les coller. Si c’est à l’adulte de décoller les gommettes, que l’enfant n’y arrive pas seul c’est que l’activité n’est pas adaptée à son stade de développement psycho-moteur.
J’avais préparé:
– des formes parmi lesquelles ils ont pu choisir, bon si c’était à refaire je choisirai une thématique parce que là c’était un peu la bazar mes propositions: nuage, éléphant, arbre, lapin, escargot…
– un petit pot contenant des gommettes, chaque enfant ayant chacun son pot pour éviter tout conflit, ils n’en sont pas encore à l’âge du partage!
– un gros pot de crayons et de feutres, dans lequel j’ai pioché pour prendre un feutre rouge, jaune, bleu, vert que j’ai ensuite posés dans leurs petits pots individuels.
Les enfants ont choisi leur support et ont commencé l’atelier. Je m’aperçois que je n’ai pas vraiment donné de consignes, ni de limites! En général à cet âge, il vaut mieux en donner 2 ou 3 maximum, et les énoncer très clairement.
J’ai adoré les voir faire, chacun à leur manière.
Un petit garçon qui avait choisi l’escargot, a collé 5 ou 6 gommettes puis à décidé de les enlever et de colorier à la place (pas facile de se contenir pour le laisser faire à sa façon, sans l’obliger à recoller les gommettes!), une petite fille est restée au moins 45 minutes à l’atelier, collant des dizaines de gommettes sur l’éléphant qu’elle avait choisi, en nommant les couleurs de chaque gommette. Une autre, après avoir rempli de gommettes une face de son escargot a décidé de le retourner pour colorier méticuleusement l’autre face de l’escargot, enfin un dernier garçon à choisi de colorier son nuage, puis de coller dessus des gommettes de manière très précise, les unes à la suite des autres pour former une ligne droite!
Certains enfants restent 5 minutes puis repartent, cela ne veut pas forcément dire qu’ils ont terminé, s’ils reviennent et que leur place est prise ils ne comprennent pas pourquoi! En fait a cet âge, après un moment d’intense concentration ils ont besoin de décharger, d’aller faire quelque chose qui les défoule puis ils sont aptes à revenir et à terminer leur ouvrage! C’est une observation que nous avait fait l’éducatrice de jeunes enfants qui était venue réaliser une intervention sur le thème du jeu au centre de formation; je l’ai réellement vérifié depuis le début de mon stage. Il est donc important de verbaliser les choses avec les enfants, leur laisser l’occasion de sortir de l’espace de l’atelier, puis de revenir s’asseoir sans que la place soit forcément prise par un autre enfant!
J’observe, je prends des notes, je les regarde vivre et je prends conscience de la singularité de tous ces enfants, c’est vraiment génial de les accompagner dans des activités que certains n’auront jamais l’occasion de réaliser chez eux!

20140213-173827.jpg

20140213-173819.jpg

20140213-173808.jpg

Publicités

2 réflexions sur “Gommettes party

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s