Gratitude

le

Tout juste de retour de formation avec Karine la Sage-Femme …
Il y a quelques mois j’ai découvert le blog et les vidéos de Karine la Sage-femme. Femme inspirante. J’ai espéré très fort qu’elle vienne en France pour partager son expérience pour pouvoir à mon tour transmettre, offrir son « approche quantique de la naissance » aux familles que j’accompagne au quotidien… et comme une évidence, une synchronicité parfaite, la loi de l’attraction, ou quelque chose qui s’en rapproche, ont fait venir Karine en France… mais pas à Paris, à Bordeaux! 

Ni une ni deux, je m’inscris en quelques minutes, ne sachant pas comment je vais m’y rendre, ni ou je vais dormir. 

Repoussant ma zone de confort, je lance un appel sur les réseaux sociaux pour un hébergement. Plusieurs personnes me répondent très rapidement.

Je trouve la perle qui va m’accueillir trois jours. 

Voilà, j’y suis, vendredi après-midi, je suis dans ce train qui m’emmène à Bordeaux. 

Au hasard d’instagram je découvre qu’une personne qui m’a, il y’a quelques années, guidée dans ma reconversion professionnelle est dans le train! Nous nous retrouvons avec amusement sur le quai, elle m’offre un ticket de bus, nous nous réjouissons mutuellement de nous sentir en mouvement dans nos vies, de nous sentir à notre place aussi. 

Revoir cette femme ici et maintenant est un joli cadeau, comme un clin d’œil. Je devais venir. 

Samedi, la formation démarre, je ne sais pas exactement ce que je viens y chercher tout à coup. 

J’ai peur je crois mais je ne m’explique pas pourquoi. 

Mais, je sens toujours cette nécessité d’être là, comme une évidence. 

Je rencontre des femmes humbles, des sages-femmes, des femmes sages, des femmes habitées, des femmes qui vont donner la vie, des femmes avec 1, 2, 3 ou 4 enfants, des femmes sans enfants. Tous les âges, toutes les histoires, toutes les régions de France et d’ailleurs. 

Je les trouve sacrément puissantes ces femmes. 

Je touche du doigt à leurs côtés, les doutes, les peurs des professionnels de la périnatalité et particulièrement le poids du système hospitalier français sur nos sages-femmes.

Je suis touchée d’être à la fois témoin et actrice de ces trois jours d’échanges. 

Les trois jours passent avec intensité.

Avec des vagues, des hauts, des bas.

Je me laisse chavirer par la formation. J’ai souvent du mal à mettre des mots sur ce que je vis, comme si je devais le vivre un peu seule avec moi même. 

Je touche du doigt mes propres peurs, mes propres doutes. Je plonge dedans mais je sens que je n’arrive pas à les partager avec le groupe.

Nous clôturons la formation autour d’un cercle de paroles, un beau rituel pour déposer nos émotions. 

Je me sens vivante,

Chavirée, mais vivante.

Je reprends le train vers Paris avec toutes mes émotions et en compagnie d’une belle âme rencontrée pendant la formation. 
Nous nous quittons sur un quai de gare après 3 heures à partager avec beaucoup de facilité, d’évidence. 

Il y a des rencontres qui sont comme des pépites et des séparations qui vous laissent le cœur serré, mais également joyeux, avec la sensation que nos chemins se croiseront de nouveau un jour c’est certain …

Arrivée à 00:36 chez moi, tout le monde dort à la maison, dehors la pluie tombe sans discontinuer.

Je suis à Paris après ces 3 jours d’absence,

Ou plutôt après ces 3 jours de présence, de présence à moi. 

Je suis vidée et remplie à la fois,

Triste et heureuse en même temps. 

Je me sens « Sur les rotules » mais portée, soutenue! 

Je suis reconnaissante et à la fois j’ai la sensation d’avoir quitté Bordeaux avec un énorme trésor dont je ne sais pas encore tout à fait quoi faire, comme s’il me dépassait. 

À 1:00 du matin je me couche, je tourne dans le lit, je me refais le fil de ces trois jours, de mes doutes, de mes peurs, de toute l’envie de partager que cette nouvelle approche de la naissance fait naître en moi. 

À 3:00 j’entends des petits pas dans le couloir (dans le corridor dirait Karine la sage-femme!) Ma Petite vient se glisser dans notre lit. Je sens sa petite main qui touche avec douceur mon visage, l’empreinte du bout de ses doigts effleurer ma joue, mon cou, comme tâtonnant, dans un demi sommeil je l’entends me dire « maman » elle le dit deux fois « maman… maman… » avec une petite voix douce, délicate, pleine d’amour, comme dans un soupir. 

Je sens mes larmes rouler sur mes joues.

Je pense tout à coup qu’il y’a bientôt 6 ans elle est née là juste dans mes bras, avec le soutien de son papa. 

Je sens intensément comme je l’ai mise au monde ce jour là, mais comme j’ai aussi vu ce jour là la femme puissante que je suis aujourd’hui et qui sommeillait en moi.

Je sens comme j’ai besoin de me raconter cette naissance encore pour me construire, pour grandir, et de lui raconter encore à elle aussi, ma fille. 

C’est notre « tissage » (dont Karine parle dans l’approche quantique de la naissance) de cette belle naissance qui se joue encore aujourd’hui. Ce tissage qui n’est jamais achevé… 

Je me sens vivante, VRAIMENT

J’ai trouvé la clé de mon coffre au trésor.

J’en suis là messagère.

Je crois que c’est ça que je venais chercher durant cette rencontre de trois jours. 

J’avais une partie de ce trésor en moi.

Et je suis reconnaissante envers la vie d’avoir mis Karine sur mon chemin. Merci sincèrement Karine pour tes partages. Et merci aussi à toutes les femmes présentes. 

De m’avoir chamboulée, bousculée pour vivre cette expérience. 

Je prends la mesure de l’intensité de ce week-end juste là quelques heures après avoir quittées les belles femmes, les belles âmes rencontrées. 

Je mesure ma chance encore une fois. 

Cette chance que j’ai d’accompagner les couples et les bébés sur ce chemin:

De les accompagner désormais avec un nouveau regard sur la naissance,

De leur partager ce trésor,

Pour qu’ils se sentent à leur tour autonomes et puissants dans l’accueil de leur bébé. 

 🙏🏻 

Dessin de ma Grande, offert le matin de mon départ pour Bordeaux 💗

Publicités

10 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Marine dit :

    Très très bel article, qui résonne fort!
    Bonne continuation, à très vite…

    1. Leslie dit :

      Merci Marine 🙏🏻 belle route à toi aussi 😊

  2. Catherine dit :

    C est magnifique, j en ai les larmes aux yeux. Belle continuation à toi dans la spirale du vortex de la naissance ;-). Bises

    1. Leslie dit :

      Merci Catherine ❤️ belle route à toi aussi! À bientôt à bordeaux ou à paris 😉 bises

  3. guyottot dit :

    Magnifique récit!! Que tu écris bien!!! Merci de mettre en mots ces 3 jours de partages! Au grand plaisir de recroiser nos routes encore;) belle continuation en attendant! Gros bisous

    1. Leslie dit :

      Merci pour tes mots doux Marie 💗 à très vite sur nos jolis chemins de vie! Grosses bises

  4. Delphine dit :

    Oh ma belle Leslie, je te lis et mon coeur se serre, avec intensité et bonheur… merci pour ces mots qui parlent si justement de tout ce que nous avons eu la chance de vivre… tout résonne de ces émotions partagées et de ce « retour » si fort…
    Le sommeil qui tarde à venir, la douceur de nos enfants qui nous renvoie à nos tissages encore et encore…
    Et puis surtout, cette révélation à soi, cette puissance des femmes que je ne soupçonnais même pas…
    C est magnifique et, le plus merveilleux sera d avoir la chance de transmettre à notre tour…
    En fait je ne m en remet et pas et ne le souhaite pas…
    Ce que je souhaite c est avoir le plaisir de travailler avec les mères , les familles, les bébés, et des femmes comme vous toutes!
    A très bientôt alors!
    Delphine

    1. Leslie dit :

      Bravo Delphine! Je te souhaite de cheminer avec bonheur vers ce projet de transmission. À bientôt. Bises 😘

  5. Marie Si dit :

    Petites larmes de douceur qui coulent sur mes joues.
    Merci pour ce très joli témoignage!

    1. Leslie dit :

      Merci Marie ❤️🙏🏻

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s